Stage de Pilotage

Sélectionnez une région :

Aquitaine

Midi-Pyrénées

Languedoc Roussillon

Provence Alpes Côte d'Azur

Poitou Charentes

Limousin

Auvergne

Bretagne

Pays de la Loire

Basse Normandie

Centre

Bougogne

Franche Comté (Non disponible)

Alsace

Lorraine

Champagne Ardenne

Ile de France

Picardie

Haute Normandie

Pas de Calais

Rhône Alpes

Stage pilotage Drift

Stage pilotage Drift
Découvrez de nouvelles sensations lors d' un stage de pilotage Drift. Avec un chèque cadeau ideesport.fr vous apprendrez les bases du dérapage aux côtés d'un pilote professionnel. Oserez-vous repousser vos limites au cours de votre stage de pilotage Drift?
Affichage standard 
Par ordre croissant
par page
Affichage standard 
Par ordre croissant
par page
Stage pilotage Drift: Note moyenne de 5.0 étoiles - Calculé à partir de 3 avis.

Stage de pilotage Drift

Les stages de drift ont la côte et sont plébiscités par tous les mordus de vitesse et de course automobile. Ce « sport » particulier peut procurer de belles sensations, à condition de s'y investir en respectant les précautions d'usage.

Qu'est-ce qu'un stage de pilotage drift ?

Un stage drift est divisé en séances au cours desquelles un pilote apprend ou s'efforce de glisser d'un côté vers un autre d'une piste de course automobile. La piste peut être de glace ou asphaltée, et les voitures choisies sont des coupés sportifs de gabarit très moyen. Les écoles d'apprentissage de drift ont souvent plusieurs types de véhicules à leur disposition. En fonction des prédispositions, de l'emploi du temps et des moyens du postulant, le stage de drift peut durer entre ½ journée et une semaine, voire plus pour ceux qui doivent tout apprendre depuis le début. Dans la plupart des centres dédiés à cette activité, une journée de pilotage peut comprendre jusqu'à 5 heures d'apprentissage sur glace ou sur un parcours asphalté.

Les types de drift associés aux pilotages

L'objectif d'un stage de pilotage drift est d'aider le stagiaire à glisser tout au long du parcours à pleine puissance, tout en calibrant au mieux le freinage et les accélérations. Pour cela, les professionnels utilisent deux techniques de base : l'e-brake qui consiste à déverrouiller le frein-à-main pour passer au virage à pleine vitesse, puis d'accélérer tout en contre-braquant pour gagner de la portance. Le feint drift consiste à sortir d'un virage puis à rentrer l'arrière de la voiture afin de lui faire perdre du poids. C'est une technique classique de transfert de masse pour accélérer dans un virage. Il existe au total plus de 12 types de drifts qui peuvent être étudiés lors d'un stage de pilotage. A vous de choisir celle qui vous convient pendant les tests.